Dialogue d’amapiens

Par défaut
Protagonistes: Clément, le maraîcher; Emma, l’amapienne, Janz, le stoïcien
C: bonjour,

Nous sommes aux portes du printemps. Le premier vol de grues remontant du sud est passé cette semaine au dessus de la ferme.

E: Quelle chance de les voir passer !!! Avez-vous pris des photos à publier aussi sur le site?

C: Les températures continuent à êtres bonnes et en dehors des normales de saison.
C’est une nouvelle année qui commence bizarrement et où il est difficile de se positionner vis à vis du temps.
J’ai hésité cette année à débuter des semis assez tôt afin d’éviter de me faire avoir par le froid qui pour certains légumes primeur comme les navets déclenchent des montés à graine précoces.
Ce temps variable d’une année sur l’autre nous oblige à réajuster notre planning de production. L’intuition et la prise de risque sont de rigueur.

E: C’est un métier d’aventuriers finalement dans les conditions actuelles du climat…

C: Le métier de maraîcher n’est pas figé, il faut constamment rebondir et s’adapter au changement. La remise en question est régulière, et le planning de travail doit s’adapter à cette notion de temps.
Nous croisons donc les doigts pour que ce printemps 2014 soit meilleur que l’année dernière.

E: Je croise les doigts de tout coeur avec vous.

C: Quelques nouvelles des cultures :
Les premiers choux pointus et épinards ont été plantés la semaine dernière sous serre. La dernière série de carottes et la troisième série de radis ont été semés aujourd’hui.

E: Miam! belles perspectives…

C: La première série de tomates va être semée la semaine prochaine.Et oui déjà les première tomates qui normalement seront dans les paniers courant juin.

E: Génial !

C: Il y a cette semaine distribution de choucroute donc n’oubliez pas vos boîtes.

E: Promis, cette fois on n’oublie pas.

C: Certaines personnes ont trouvé qu’il y avait moins de choucroute cette année. La quantité est la même que l’année dernière. J’ai juste décidé d’en mettre plus par distribution pour que vous puissiez en avoir assez pour cuisiner. Il y a donc par conséquent moins de distribution. Vous pouvez la congeler.
J: je vais me sacrifier et laisser ma portion de choucroute au Secours populaire
Publicités

Laissez un commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s