Navet boule d’or

Par défaut
Navet Boule d'Or

Navet Boule d’Or

Apparemment, ce navet crée plus d’un problème aux amapiens. Si on en sait un peu plus, probablement on pourra le maîtriser un peu mieux ; d’abord quelques infos générales, et puis on demandera à une autre Amap des astuces :

Noms étrangers :

  • anglais: Orange Jelly turnip, Golden bail T., Robertson’s golden stone T.
  • allemand: Goldkugel Rübe.

Racine complètement sphérique quand elle n’est pas très développée, mais s’aplatissant légèrement quand elle atteint toute sa grosseur. Elle mesure habituellement de 10 cm à 12 cm de diamètre en tous sens. La peau est très lisse et complètement jaune, ainsi que la chair, qui est un peu molle et d’un goût fin, mais légèrement amer. Feuillage moyen, assez ample, lyré.

Le Navet jaune boule d’or est très estimé dans certains pays ; il parait cependant plus remarquable par sa beauté que par sa qualité. C’est une variété demi-hâtive.

Source : wikisource

Certains affirment que l’homme primitif consommait déjà l’ancêtre du navet sauvage, cuit sous les cendres ! Les Grecs et les Romains en raffolaient et le navet fut aussi très consommé au Moyen-Âge. Cette racine, originaire d’Europe du Nord, appartient tout comme les choux à la famille des Crucifères. Le navet Boule d’Or présente une chair jaune, fine et très tendre après cuisson, ce qui en fait un navet original et d’excellente qualité.

Le navet se mange cru ou cuit. Cru, râpé comme une carotte, mélangé avec des dés de pomme, des raisins secs et des oignons hachés ou servi avec une sauce crémeuse citronnée.Cuit, il entre dans la composition des pot-au-feu ou de la poule au pot. Mais il est aussi délicieux en ragoût, en purée, en soupe, en gratin, seul ou mélangé avec des pommes de terre. Il accompagne également parfaitement le canard, en purée ou en galette.

Source : www.grandfrais.com

Il s’appelle ainsi car il est jaune doré (on l’aurait deviné !). Sa saveur est sucrée, pas du tout amère comme les navets d’hiver violet. Sa chair cuit plus rapidement également. Juste revenu dans du beurre coupé en quartiers, c’est un délice. Ajoutez en fin de cuisson une pointe de sucre que vous laisserez caraméliser avant d’en enrober les navets.

Autrement, laissez vous tentez par un sucré salé …

Porc aux navets d’or et poires caramélisées

2 belles côtes de porc, 2 poires fermes type conférence, 4 navets boule d’or, 1 citron bio, 50 g de beurre, 1 cuillère à soupe de sucre brun, sel et poivre du moulin

Faites préchauffez votre four à 220°C. Lavez et pelez vos navets. Coupez en tranches pas trop grosses. Coupez vos poires en 4 sans les peler. Dans un grand saladier, mettez vos navets, vos poires, arrosez les d’un demi-jus de citron et de cuillère à soupe d’eau. Avec les mains c’est plus facile, enrobez tous les légumes et fruits du jus de citron et du sucre. Quand vous avez bien mélangez, mettez les dans un plat allant au four, rajoutez le demi-citron non utilisé dans le plat et deux noisettes de beurre et enfournez pour 15 minutes.

Pendant ce temps, faites dorer à la poêle vos côtes de porc 2 minutes de chaque côté c’est juste pour la coloration. A mi-cuisson des navets, sortez le plat, remuez et placez sur le dessus vos côtes de porc. Remettez au four pour 20 minutes environ en diminuant le four à 200°C. Servez aussitôt.

Si vous faîtes de la soupe avec les navets, n’en réalisez pas une trop grande quantité car le navet cuit ranci vite !

Un tajine d’agneau aux épices et navet boule d’or

Ingrédients pour 4 personnes

800 g d’épaule d’agneau coupé en 4 portions, 600 g de navet boule d’or, 1 oignon, 2 gousses d’ail, 1 bâton de cannelle, 1 cuiller à café de gingembre en poudre, 1 pincée de safran, 1 cuiller à café de sucre semoule, 1 cuiller à soupe de miel d’acacia, 1 cuiller à soupe d’huile d’olive, 1 cuiller à café de sel fin.

Préchauffez le four à 200 °C. Dans un tajine ou une cocotte en fonte, déposez la viande, le gingembre, la cannelle, le safran, l’huile, le sel, l’ail et l’oignon hachés. Couvrez d’eau, mélangez et enfournez à couvert 1 h 30 au total. Pelez et coupez les navets en 6 à 8 quartiers. Après 45 min de cuisson de l’agneau, ajoutez les navets. Mélangez-les au jus de cuisson, retournez la viande et poursuivez la cuisson encore 30 min. Ajoutez 15 min de cuisson à découvert afin de réduire le jus et que la viande caramélise en surface. Posez le tajine au centre de la table, servez.

Bon appétit

Source : Amap du Loir

Publicités

Une réponse "

Laissez un commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s