Archives d’Auteur: lafermeduchaillois

coucou

Par défaut

Bonsoir à tous,

Le moment est venu de nous retrouvons demain soir pour la distribution de farine et de lentilles !

Pour le tour de meule, vous aurez de la farine de blé T80. Cette farine semi complète est un excellent compromis entre qualité nutritive et facilité d’utilisation. Pour ceux d’entre vous qui font du pain, cela donnera une mie type pain de campagne. Pour ceux qui n’ont pas encore essayé, c’est l’occasion de vous y mettre ! C’est aussi une farine « à tout faire » qui sera parfaite pour vos gâteaux, sauces,…

Je vous partage l’une de mes dernière expériences culinaires que je ne peux que vous recommander ! Merci Emeline pour la recette 😉

La recette :

Ingrédients :

–        500g de farine T65 ou T80

–        12g de sel fin

–        50g de sucre

–        18g de levure fraiche de boulanger

–        225g d’œufs frais (env. 5 œufs moyen) et 50g de lait entier tiède (40°C)

–        250g de beurre extra-fin ou AOC mou

Pétrissage :

–        Verser la farine en puit puis au milieu du puit la levure émiettée et le lait : dans le puit, faire une petite pâte avec levure/lait et un peu de farine, couvrir de farine, attendre 15-30’ que la farine craquelle

–        Quand la farine a craquelé au-dessus du puit, ajoutez sel, sucre et œufs

–        Pétrir en 1ère vitesse jusqu’à décollement

–        Ajouter le beurre en plusieurs morceaux. Pétrir 15’ en 1ère vitesse jusqu’à décollement

Pointage :

–        Couvrir, laisser pointer (= reposer) 1h à 25-27°

–        Rabattre, laisser pousser au froid (2h mini et jusqu’à 18h… l’optimum = 8h)

Détail-façonnage :

–        Détailler si besoin,

–        Pour chaque morceau, aplatir la pâte en rectangle de 2cm de haut, plier en 3 dans le sens de la longueur, le faire 3 fois

–        Rouler la pâte sur elle-même pour faire un boudin allongé à couper en autant de morceaux que nécessaire

–        Disposer les morceaux à plat dans les moules (ca va faire des jolis tourbillons)

Apprêt :

–        2h à 4h à T° ambiante jusqu’à ce que ça double de volume.

–        Dorer et inciser (au ciseau) avant enfournement

Cuisson :

–        2 moyennes pièces : 40 min à 180°

–        1 grande pièce : 60 min à 160°

20180507_205438

Régalez vous !

 

Publicités

Du petit épeautre et des photos de blés anciens !

Par défaut

Bonsoir à tous,

Un message tardif pour vous annoncer notre rendez vous habituel autour de la farine demain soir.

Ce mois ci, pour le contrat tour de meule, ce sera au tour de la farine de petit épeautre complète (T110)  de passer à la casserole ou au four !

Pour rappel, le petit épeautre est une céréale cultivée depuis environ 9500 ans. Cette céréale se contente de peu d’azote pour pousser,  ce qui est parfait pour nous ! Nous la semons plutôt dans les terres pauvres de la ferme ou en fin de cycle dans les rotations de cultures. Lors d’un prochain post, je vous détaillerai cela plus longuement…

Le printemps est enfin arrivé, le travail dans les champs a pu reprendre. Le volume de travail est conséquent et les séquelles laissées par cet hiver diluvien sont bien visible. Nous avons encore beaucoup de semis à réaliser : Sarrasin, lentilles, soja, luzerne, tournesol, … des travaux à faire pour préparer l’arrivée du grain à la moisson, un boulanger à trouver pour notre projet de boulangerie,… Bref on ne s ennuie pas !

Enfin, je vous joint ci dessous quelques photos de notre fameux conservatoire de variétés anciennes (souvenez vous on en a parlé à l’AG…) Un grand merci à Emeline d’avoir pris ces photos et pour la réalisation des planches ! Vous pouvez voir assez nettement l’évolution en 1 mois ainsi que les différences de taille et de densité selon les variétés. Nous suivrons ensemble ces blés tous les mois jusqu à la moisson.

Photos blés anciens

Bon j’ai encore plein de chose à vous raconter mais je vois qu il est grand temps de rejoindre mon lit, ça sera pour le prochain post ou demain à la distrib !

 

Bises de la ferme,

Geoffroy, Anne, Florian

 

 

 

Farine et lentilles

Par défaut

Bonjour à tous,

Cela fait déjà 5 semaine que vous ne m’avez pas vu, nous allons donc remédier à ça demain ! Pour ceux qui en ont, ce sera aussi un mois avec lentilles.

Pour rappel, pour ceux qui ne récupéreront leur farine et lentilles que la semaine prochaine, prenez bien le(s) paquet(s) à votre nom, ça évite les erreurs…

Bon côté champs, ni belles photos, ni belles histoire : L ‘hiver a été bien pourri, les cultures implantée ne sont pas au top et les sols gorgés d’eau ne nous permettent pas pour le moment de préparer les semis de printemps. Bref l’année ne s’annonce pas des meilleurs et donc forcément on s’inquiète.

Malgré tout, faut bien se nourrir, j ai donc testé cette recette de blinis hier soir, que vous pourrez réaliser avec la farine d‘épeautre oberkulmer qui est la farine du mois pour le contrat tour de meule. Souvenez vous, c’est cet épeautre non hybridé avec du blé qui a un super goût et une texture super sympa… Je vous laisse retourner dans les posts précédents pour les intérêts nutritionnels…

La recette :

Il va s’en dire qu il n’est pas utile d’aller acheter une poêle à blinis juste pour ca, dans la crepiere familiale ça marche très bien et on peut les cuire 3 par 3  !

Ingrédients (6 personnes)

  • 1 c à c de sucre ou pas et un peu de sel ou pas
  • 3 œufs
  • 1/2 l de lait
  • 15g de levure de boulanger
  • 150g de farine

Préparation

Étape 1 :

Commencez par faire tiédir 4 cuillère à soupe de lait. Ajoutez la levure et mélangez, laissez reposer 10 minutes. Versez la farine dans un saladier.
Ensuite, séparez les blancs des jaunes.

Étape 2 :

Ajoutez la levure et mélangez tout en ajoutant le reste de lait. Versez les jaunes d’œufs et le sucre. Lorsque la pâte es homogène, couvrez votre saladier et laissez reposer la pâte pendant 2 heures à température ambiante.

Étape 3 :

Lorsque la pâte a doublé de volume, montez les blancs en neige et incorporez-les délicatement à l’aide d’une spatule.

Étape 4 :

Dans une poêle à crêpe, faites chauffez une noix de beurre. Versez une louche de pâte et faites cuire quelques minutes de chaque côté.

Étape 5 :

Lorsque de petits trous se forment à la surface du blinis, ils sont cuits. Procédez de la même manière avec le reste de pâte.

Étape 6 :

Dégustez avec ce que vous voulez !

 

Bises de la ferme !

A demain

Demain c est sarrasin

Par défaut

Bonsoir à tous,

 

Pour bien commencer l’année, on se retrouve demain soir pour faire le plein de farine et de lentilles.

Pour le contrat tour de meule, ce sera le grand retour de a farine de sarrasin.Pour ceux qui aurait un peu abusé pendant les fêtes c’est une farine hyper digeste ! Je suis plutôt satisfait de la texture de la farine qui est bien meilleure que l’année dernière. Vous allez pouvoir vous régaler de bonnes galettes. Sinon pour changer un peu, ci dessous, une recette de  sablés testée et approuvée par ma gourmandise…

  • 1 oeuf
  • 110g de sucre
  • 150g de farine de sarrasin
  • 100g de farine de votre choix  plutôt en T65 ou T80
  • 1/2 sachet de levure
  • 125g de beurre

Étape 1 :

Mélanger les farines et la levure. Ajouter le sucre, le beurre en parcelles et mélanger avec les doigts jusqu’à ce que ce soit homogène.

Étape 2 :

Ajouter l’oeuf et bien mélanger. Amalgamer et laisser reposer 1 h au frais. Etaler la pâte sur env. 8 mm et la découper à l’aide d’un emporte pièce ou d’un verre.

Étape 3 :

Déposer sur une plaque recouverte d’un papier sulfurisé et cuire environ 20 minutes à 180°C.

 

Pour ceux qui aurait peur du goût trop prononcé de sarrasin vous pouvez reduire le % de farine de sarrasin 😉

 

Bon appétit !

Geoffroy

Oyez Oyez

Par défaut

Bonjour à tous,

 

Demain c’est farine ! Comme les fêtes ne sont plus très loin, j’ai mis de la farine T65 pour le contrat tour de meule, histoire que vous fassiez de bon gââââteaux ! Je vous laisse rechercher dans les posts précédents les atouts de cette farine.

Sinon étant donné la forte humidité ambiante, je vous conseille vivement de venir chercher votre farine demain soir. Pour ceux qui ne peuvent pas, nous la laisserons comme d’habitude dans la caisse en plastique.  

Enfin, plutôt que de vous envoyer des photos de notre campagne brumeuse, je vous vous mets si dessous 2 recettes de petits biscuits de noël. Ces recettes allemandes ont étés traduites pour vous par une amapienne ! Les recettes sont avec de la farine d’épeautre mais vous pouvez les essayer avec d’autres farines.

Biscuits épeautre- noisettes
100g de noisettes en poudre
1 gousse de vanille
125 g de farine d’épeautre
100g de beurre ou margarine
40 g de sucre brun/ cassonade
1 cuillère à thé de cannelle en poudre
1 c à thé de gingembre en poudre
pour le glaçage
40 g de sucre glace
1/2 c à soupe de jus de citron
35 noisettes
1. Faire légèrement griller la poudre de noisettes dans une poêle et laisser refroidir.
2. Mélanger les noisettes et les autres ingrédients jusqu’à obtenir une pâte homogène. Former 2 pâtons et
mettre au frais pendant 1 heure.
3. Préchauffer le four à 180°, gaz niveau 3.
4. Aplatir les pâtons et former des petits carrés de 3 cm de long. Déposer sur une plaque recouverte de
papier sulfurisé. Faire cuire environ 12 minutes, laisser refroidir.
5. Préparer le glaçage, en recouvrir à moitié les bâtonnets et y déposer une noisette pour la décoration.
On obtient environ 25 biscuits.

Coeurs de noisettes fourrés
100 g de poudre de noix
1 gousse de vanille
125 g de farine d’épeautre
100g de beurre ou margarine
40 g de sucre brun
1 c à soupe de liqueur de café ou sirop de noisette
100 g de gelée de framboises
sucre glace
1. Faire légèrement griller les noix dans une poêle et laisser refroidir. Découper la gousse et en gratter la
vanille.
2. Mélanger les noix, la vanille, la farine, le beurre/margarine, le sucre et la liqueur pour obtenir une pâte
homogène. La mettre au frais pendant au moins 1 heure.
3. Préchauffer le four à 180°
4. Aplatir la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie (environ 3 mm). Avec des emporte-pièces en forme de
coeur, découper 50 pièces et les déposer sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Cuire
environ 12 minutes.
5. Faire chauffer la gelée, s’en servir pour recouvrir la moitié des cœurs. Recouvrir d’un 2e cœur puis
saupoudrer d’un peu de sucre glace pour faire joli.

Bises du chaillois