Archives de Catégorie: Uncategorized

Distribution de farine

Par défaut

Amis de la paysannerie,

Pour cette première distribution du nouveau contrat farine, j’ai choisi de vous faire (re)découvrir la farine  de sarrasin.

Le sarrasin késako ???

Le sarrasin n’est pas une céréale comme peut l’être le blé ou l’épeautre (ne me demandez pas pourquoi on appelle ça du blé noir !). Il fait partie de la famille des polygonacées (comme la rhubarbe par exemple). Le cycle de la plante est  court, nous le semons au printemps pour une récolte à l’automne. Pour nous c’est une culture intéressante dans la rotation des parcelles par son aspect couvrant qui étouffe les vivaces et aussi car il rompt les cycles des parasites et adventices. On attend généralement que le sarrasin « gèle de peur » dixit mon papa pour le récolter. C’est une plante très gélive, qui se stoppe dés les premiers froids. Sans le froid pour l’arrêter, comme on peut le voir sur la photo, une plante peut avoir différents stade échelonnés : des fleurs et des grains à maturité… Le meilleurs moment pour la récolte n’est donc jamais évident à déterminer.

sarrasin

Bon et qu’est ce qu’on en fait de la farine ?!?

Déjà, le sarrasin c’est super bon pour la santé : Ca apporte plein d’acides aminées,  d’antioxydants, de cuivre, de magnésium,… Bon je vous déconseille la petite cuillère de farine au petit dej quand même, ca peut rendre aigri pour la journée.

En revanche, vous pouvez vous faire des super galettes, c’est vachement plus digeste que les crêpes et ca fait pas de grumeaux dans la pâte.

La recette facile :

330 g de farine + 75cl d’eau + 10g de sel + 1 œuf (les puristes n’en mettent pas… mais moi je trouve que ca donne une jolie couleur a la cuisson). Le secret pour pas que ca colle dans la poêle : Il faut qu’elle soit très chaude.

Sinon, c’est une farine qui se mélange bien avec d’autres, vous pouvez par exemple en mettre environ 20% dans vos pâte à tarte et même monter jusqu’à 50% dans vos recettes de petits sablés (à ajuster selon les goûts). Je crois même que votre référente farine a une super recette de blinis…

Bon appétit !

Publicité

Baeckeoffe

Par défaut

baeckeoffe

Bonjour à tous

Ce week end est assez froid, et cela donne envie de rester chez soi et de se retrouver entre copains, histoire de manger quelque chose de chaud et de boire quelque chose de bon.

J’ai trouvé un plat assez chaleureux pour permettre d’inviter du monde.

Le Baeckeoffe. Le principe est assez simple, des légumes (racines et un poireaux) et 3 viandes, le tout arrosé d’un vin blanc qui va cuire au four un certain temps. Hmm j’en salive déjà.

Je prépare ce plat la veille :

(Au moins 2 carottes, 4 gousses d’ail, 1l de vin blanc (d’Alsace c’est mieux), 1 poireau, deux gros oignons, 500gr d’épaules d’agneau, 500gr d’épaule de porc, 500gr de jarret de bœuf, on peut rajouter un pied ou une queue de porc ; 1,5 kg de pomme de terre, j’ai aussi rajouté des panais, clou de girofle et feuille de laurier, sel, poivre)

La veille, couper les morceaux de viande en gros cubes, émincer poireau et carottes. Préparer la marinade en mélangeant le vin blanc et les aromates. Faire mariner la viande et les légumes pendant une nuit au minimum au frais.

Le lendemain :

Préchauffer le four à 180°C.

Pelez les pommes de terre. Coupez-les en fines rondelles. Pelez et ciselez également les oignons, mélangez-les aux pommes de terre. Egouttez la viande et récupérez le jus de la marinade en le filtrant.

Graissez un grand plat à baeckeoffe ou une grande cocotte en fonte, avec du saindoux (si vous avez, ailler le plat également.

Disposez-y une première couche de pommes de terre et d’oignons, carottes et poireau, salez et poivrez, puis mettre une couche de viandes. Continuez ainsi en alternant les couches de légumes et de viandes. Terminez par une couche de pommes de terre. Versez le jus de la marinade, il doit affleurer au niveau des pommes de terre du dessus. Si nécessaire, complétez avec un peu d’eau.

Couvrez le plat ou la cocotte et « lutez » les bords du plat en les enrobant de la pâte (farine et eau). Elle doit permettre de rendre le plat hermétique, et d’éviter toute sortie de vapeur. Enfournez dans le four préchauffé à 130.

Laissez cuire pendant environ 3 h30.

HMMMMMMMmmmmmm!!!!  (^_^)

Des nouvelles de notre meunier

Par défaut

semis-carottesAmis de la paysannerie,

Voilà voilà, quelques fraiches nouvelles! Où vos paysans préférés se plaignent encore et toujours de l’insécurité météorologique, de la crise de la durée du jour et de l’espoir, ahhhh l’espoir, qu’il y ait un peu de lentilles quand même à mettre dans la soupe cet hiver qui dit on sera long, pluvieux et rigoureux. C’est rassurant hein, de voir qu’il y a des choses qui ne changent pas!

Avouez que vous vous léchez les babines et que plus belle la vie à coté ça fait fadasse! Alors chaussez vos croquenauds, enfilez une salopette et passez un chapeau, on fait chauffer le tracteur, c’est parti!

Commençons avec un premier champ d’investigation, notre préféré, la météoElle est mi-figue mi-raisin. Pour un mois d’aout c’est normal. Un peu sec tout de même pour pouvoir faire le travail du sol d’après moisson. Les semis attendent… On note également un brulot au rendez-vous bout-ci bout-là comme dit l’arrière grand père. Du coup après avoir rempli des déclarations d’assurance suite aux intempérie, maintenant on en rempli pour sécheresse puisque nos champs de soja n’ont pas appréciés la disette en eau de ce mois d’aout. On attend que les oracles précisent la tendance pour l’automne… Certains chamanes soufflent qu’il sera pluvieux… mais où?

Coté bilan de la moisson, c’est donc bien catastrophique. On a l’œil quand même! Ceci dit, la conséquence économique est encore incertaine. Nous sommes assurés sur les accidents climatiques mais nous ne savons pas encore à quelle hauteur nous seront indemnisés. Donc on ne déclame pas encore la sentence préférée de l’ancien agriculteur de nos murs, mourru en 1965 « C’est la misère noire, la ruine de la p’tite culture ».

Pour ce qui est de l’atelier farine, nous avons du stock de blé de 2015 et par chance le peu qu’on a récolté cette année semble avoir de bonnes qualités boulangères. Donc l’un mélangé à l’autre devrait donner un assemblage pas mal et une quantité permettant de développer sensiblement cet atelier ce qui permettrait de sauver les meubles en 2017! A noter, apparition du petit épeautre (ou Engrain) et peut être la disparition du sarrasin en cours d’année (il ne nous reste pas un gros stock) qui n’a pas pu être semé. On continue les épeautres variété ancienne Oberkulmer (bon gout et pas d’hybridation avec du blé) et récentes (plus facile à panifier).

Quant à nous, on se retrouve ce mercredi 14 pour la première. Nous essayerons ensuite d’organiser les distributions toutes les 5 semaines afin que ceux d’entre vous qui ont un demi panier puisse me voir au moins une fois sur deux.

Si ce petit récit vous a plu, je vous rappelle que vous pouvez vous inscrire à la newsletter de notre site web : www.chaillois.fr

A bientôt,

Geoffroy, Anne et Florian

Panier du 6 janvier 2016

Par défaut

Bonsoir à tous et à toutes,

Il est encore temps de vous transmettre tous nos vœux pour cette année 2016.2015-08-29 19.16.21

Qu’elle soit pleine de belles tomates anciennes2015-08-25 09.15.06

De beaux poireaux goûteux2015-04-14 12.24.11

De belles courges colorées2015-09-26 17.25.03

 

Et de belles curiosités2015-07-26 08.46.35

Que cette année soit sous le signe de l’éveil des consciences, du partage, de la générosité, de l’Amour. Que la semence que nous portons tous entre nos mains continue à porter de beaux fruits, nourrissants et vivifiants.

Pour cette belle rentrée 2016 voici le contenu du panier :

Pommes de terre tendre « agria » 1kg

Carottes « Rouge sang » 1kg

Navets violet 0,800kg

Oignons 3

Courge musquée de Provence 1 Tranche

Poireaux 1 botte

Endives selon récolte

Scarole 1

Roquette selon récolte

Chou Kale 1 botte

Comme vous avez pu le voir il y a de nouveau des endives. La première série est vraiment belle, ayant mis en place de nouveaux moyens cette année pour mettre toutes les chances de mon côté. Les endives ont leur pièce dédiée dans laquelle il fait 14°c avec un taux d’humidité de 90%.

Croisons les doigts pour que la série suivante soit aussi généreuse.

Vous n’aurez par contre pas de distribution d’endives deux semaines de suite. Je ferai attention aux semaines de distribution pour que tout le monde en ait.

Bonne semaine à tous. Clément Stella et toute l’équipe de la ferme.