Archives de Tag: légumes

Tarte tatin au navet et au chèvre

Par défaut

Tarte tatin

Tarte tatin au navet et au chèvre

Navet-vous pas de problème avec ce légume ?

Moi oui, le navet a beaucoup d’amertume pour moi, alors je le lui rends bien. Comme j’ai dit à un copain, euh… nous on fait la collection de navets, on les regarde mais on ne les touche pas, on ne veut pas les abimer.

Mais le Boule d’or à moins d’acrimonie pour moi, alors j’ai décidé cette semaine de tenter une recette que je trouve audacieuse. La tarte-tatin au navet et chèvre.

Même pas peur ?

(Navets, miel, pâte brisée (Voir celle dans la recette de la quiche rapide et facile), sel, poivre, chèvre : simple non ?)

  • Eplucher les navets, les faire cuire 6 minutes dans l’eau bouillante.
  • Les couper en rondelles.
  • Dans une poêle chaude, verser 3 cuillerées à soupe de miel, déposer les rondelles de navets, et faire cuire à feu doux pendant 10 mn.
  • Saler, poivrer, vous pouvez rajouter du romarin ou du thym.
  • Retourner les rondelles ajouter du miel, et laisser cuire encore 3 mn.
  • Dans les moules à tartes (moi j’ai fait dans des ramequins), mettre les navets en rosace, ajouter les morceaux de chèvre puis par-dessus les ronds de pâte brisée (je n’en avais pas assez, donc comme j’ai fait aussi de la pâte feuilletéà 3 tartes avec pâte brisé et 3 avec pâte feuilleté.
  • Au four chaud 180°C, pendant 15-20 mn.
  • Sortir et retourner

Résultat : Au visuel superbe, ça donne envie. Juste une appréhension car je sais que c’est du navet donc mes yeux disaient oui, ma bouche disait méfie toi !!! J’ai servi avec une salade.

Au goût, Voilà ce que ma fille m’a dit « attends-je réfléchi… hmmm !! je ne sais pas, ce n’est pas mauvais, mais c’est pas super bon… » 2mn après je lui ai demandé si elle voulait un autre morceau, elle ne s’est pas fait prier. Elle en a reprit et sa conclusion : « alors moi je préfère la tarte avec la pâte brisée et je préfère quand tu as mis beaucoup de chèvre. Mais c’est quand même pas mal pour des navets. » (euh moi, je ne suis pas du même avis que ma fille, je préfère avec la pate feuilleté….)

Voilà, à vous de voir. Essayez la recette, donnez-nous vos commentaire et si quelqu’un pouvait essayer avec les navets violets ce serait super sympa de nous dire si c’est bon. C’est pour le moment la seule recette qui a réussi à nous les faire manger (à part dans les soupes et pot au feu).

Recette Patidou au Comté

Par défaut

Courge Patidou

Courge Patidou

Avec un nom pareil on a envie de la cajoler cette petite courge toute attendrissante. Patidou , oui Patidou, vous savez qu’elle a même gagné un concours de beauté ! Jeudi dernier, j’ai été dans la classe de mon fils (CE1) faire une présentation de légumes. A la fin les élèves ont voté pour leur légume préféréet bien le Patidou a gagné haut la main avec 15 points sur 29. Elle ne paye pas de mine, mais elle a un charme fou. Aujourd’hui en rentrant du travail j’avais envie de manger cette courge avec du comté. Voilà donc ma recette de la semaine :

  • Préchauffer le four à 200°C.
  • Décalotter le patidou en lui découpant son chapeau.
  • Retirer les graines de la courge à l’aide d’une cuillère à soupe.
  • Remplir la cavité ainsi crée avec de l’ail coupé en petit dé, des morceaux de Comté (du bon Comté) et recouvrir de crème liquide, sel, poivre (moi j’ai mis un peu de coriandre).
  • Recouvrir du chapeau (ou fermer avec de papier aluminium) et enfourner pour 1 heure 15 environ (c’est cuit quand un couteau traverse facilement la chair du Patidou).
  • Ensuite à vos cuillères, attention c’est chaud, ne vous brûlez pas, mais dégustez !! Goût de châtaigne assuré.

Pour les fêtes, je vais refaire du foie gras cuit dans un potimarron, si vous êtes sages je vous donnerai peut être ma recette 😉

Bon Noël à tous et bonnes fêtes.
Image

Oh la la ! Du Cèleri branche !!!

Par défaut

J’en fais quoi ? Ok dans la soupe, le pot-au-feu. Oui, oui !!  Le cèleri des semaines précédentes, je les ai mis  au congélateur dans des sacs (après les avoir lavés et séchés).

Bon moi,  le cèleri branche, ça ne me fait pas rêver.

J’ai regardé cet après-midi, sur internet, ce que je pourrais faire de sympa avec  …..

Ah ! Ça y est : De la confiture !!!

Oui de la confiture avec du cèleri branche ! c’est toujours mieux que de bourrer mon congélateur avec. En fait je voudrais faire du cèleri confit, mais j’ai peur pour la conservation.

Allez ! je me lance.  Donc je  lave  le cèleri et en je retire les filaments. Je le coupe en dés, pour ensuite le faire blanchir à l’eau bouillante. On Ensuite je mets dans une casserole  le cèleri, le sucre (un peu plus que la moitié du poids du cèleri en sucre) et de l’eau juste pour recouvrir l’ensemble.  Je laisse bouillir, puis je baisse le feu et laisse cuire à feu doux ; longtemps (environ 1h).  La couleur du cèleri change, elle devient presque vert pomme, je goute le jus hmmmmmm… pas mal pour un légume que je n’aime pas trop.

Et bien vous me croirez ou pas, je suis stupéfaite, c’est super bon. Je vais mettre cette confiture au frigo ; Il parait qu’avec des fraises c’est un régal (ok ce n’est pas la période). Mais on peu l’utiliser avec du fois gras (vivement noël).

Après avoir gouté la confiture je me dis que le sorbet doit être pas mal. Si jamais dans le prochain panier il y a encore, je tenterai le sorbet… je vous raconterai….

de Anne Pil

Radis Noir: le radis antitussif

Par défaut
Radis noir

Radis noir

Dans cette période difficile ou plus personne n’a un radis, nous voilà content avec notre radis noir. Attention ! ce Radis est doux les trois premiers jours après récolte et plus on attend plus il devient piquant. Ce radis noir est aussi surnommé « la plante des foies paresseux »… comprendra ce qu’on voudra.

Vous pouvez le manger râpé ou en fine tranche avec du pain et du beurre et une pointe de sel, l’utiliser dans des makis ou comme support d’amuse gueule.

C’est aussi un super alicament (aliment-médicament) d’hiver. Il est plein de vitamine B et C et surtout il lutte contre les maux d’hiver. J’ai un fils spécialiste des toux sèche nocturne alors voilà mon astuce ; Ma recette anti toux sèche :

J’enlève la peau et je coupe en morceau le radis noir. Je le mets ensuite dans un pot en verre et je rajoute du sucre ou du miel, je referme et laisse macérer toute la journée. Je conserve ensuite le sirop au frigo. Je donne ensuite 2 à 4 cuillères à café (par jour) au tousseur et à moi les nuits douces et silencieuses. Depuis que j’utilise ce sirop, mon addiction au célèstène est terminée.

Par: Anne Pil