Archives de Tag: navet

Navet boule d’or

Par défaut
Navet Boule d'Or

Navet Boule d’Or

Apparemment, ce navet crée plus d’un problème aux amapiens. Si on en sait un peu plus, probablement on pourra le maîtriser un peu mieux ; d’abord quelques infos générales, et puis on demandera à une autre Amap des astuces : Lire la suite

Publicités

Navet

Par défaut
navets à col violet

navets à col violet

Le Navet est un des légumes les plus anciennement cultivés en Île-de-France. On le retrouve dans de nombreux plats au Moyen-Age, puisqu’il devance la Pomme de terre ou encore le Haricot, qui apparaissent plus tardivement.
De la famille des Brassicacées, le navet se décline en de nombreuses variétés et tout autant de saveurs différentes. On distingue cependant deux familles dominantes : la rate, grosse et jaunâtre, et le navet rond, petit, blanc et savoureux.
Le navet rond offre deux variétés :
Soit sèche : chair fine, serrée, de bonne tenue à la cuisson ;
Soit tendre : chair aqueuse, goût moins fin, plus facilement cultivable.

La culture du navet en Île-de-France s’attache à une production à forte valeur gustative. Le milieu cultural garde une certaine importance pour sa production ; le navet se plaît dans un sol frais. Et puisqu’il existe des variétés d’été et d’hiver, il est possible de le trouver sur les étals des primeurs une grande partie de l’année.

Le navet ne se replante pas, ce qui signifie qu’une fois le semis planté, le cultivateur doit s’assurer de son arrosage régulier et d’un sol riche en compost, pour une récolte deux mois plus tard.
En bouche, le navet est à la fois ferme et dense. Le goût est assez délicat et marqué par une pointe de piquant en fin de bouche. 

d’après Mangeonslocal

Vous et mes fanes

Par défaut
oignon et ses fanes

oignon et ses fanes

Nous avons dans notre panier de superbes fanes de navets ainsi que des fanes de radis, et le plus beau…. les fanes d’oignons, mes préférées.
Vous commencez à connaître ma radinerie légendaire !! Alors pas de Fanes dans les poubelles !
Aimez vos fanes et elles vous le rendront bien. Surtout que c’est rare d’en avoir.
Les fanes de radis, navets, betteraves, oignons sont riches en vitamines et minéraux, en antioxydants (vous savez la source de jeunesse) et certains en acide folique et calcium (surtout fanes de brocolis et choux). Donc c’est un crime de les jeter. De plus les fanes sont peu calorique : Donc amis, à vos fourneaux !
J’utilise les fanes d’oignons dans la salade, un peu comme de la ciboulette, je les coupe en fines rondelles et hop dans la salade ou autre. Je mets le surplus dans des pots de confiture au congélateur.
Pour les fanes de radis et de navets, je prends les plus belles que je nettoie et que je fais cuire de deux manières :

  • Soit dans une grande casserole d’eau bouillante pendant 5 minutes pour les faire blanchir, puis je les faire mijoter avec d’autre autres ingrédients
  • Soit je les fais revenir dans une poêle avec oignons, épices, ail ; (pour finir soit dans des tartes de fanes, soit dans des raviolis, en cake..)

Voilà une recette de pesto :

Mixer les fanes lavées avec quelques pignons de pin, 2 gousses d’ail et un filet d’huile d’olive. Ajouté un peu de crème (avec de la crème d’avoine c’est encore mieux) et servir avec des pâtes et du parmesan.

C’est bluffant non ?

fanes de navet

fanes de navet

Tarte tatin au navet et au chèvre

Par défaut

Tarte tatin

Tarte tatin au navet et au chèvre

Navet-vous pas de problème avec ce légume ?

Moi oui, le navet a beaucoup d’amertume pour moi, alors je le lui rends bien. Comme j’ai dit à un copain, euh… nous on fait la collection de navets, on les regarde mais on ne les touche pas, on ne veut pas les abimer.

Mais le Boule d’or à moins d’acrimonie pour moi, alors j’ai décidé cette semaine de tenter une recette que je trouve audacieuse. La tarte-tatin au navet et chèvre.

Même pas peur ?

(Navets, miel, pâte brisée (Voir celle dans la recette de la quiche rapide et facile), sel, poivre, chèvre : simple non ?)

  • Eplucher les navets, les faire cuire 6 minutes dans l’eau bouillante.
  • Les couper en rondelles.
  • Dans une poêle chaude, verser 3 cuillerées à soupe de miel, déposer les rondelles de navets, et faire cuire à feu doux pendant 10 mn.
  • Saler, poivrer, vous pouvez rajouter du romarin ou du thym.
  • Retourner les rondelles ajouter du miel, et laisser cuire encore 3 mn.
  • Dans les moules à tartes (moi j’ai fait dans des ramequins), mettre les navets en rosace, ajouter les morceaux de chèvre puis par-dessus les ronds de pâte brisée (je n’en avais pas assez, donc comme j’ai fait aussi de la pâte feuilletéà 3 tartes avec pâte brisé et 3 avec pâte feuilleté.
  • Au four chaud 180°C, pendant 15-20 mn.
  • Sortir et retourner

Résultat : Au visuel superbe, ça donne envie. Juste une appréhension car je sais que c’est du navet donc mes yeux disaient oui, ma bouche disait méfie toi !!! J’ai servi avec une salade.

Au goût, Voilà ce que ma fille m’a dit « attends-je réfléchi… hmmm !! je ne sais pas, ce n’est pas mauvais, mais c’est pas super bon… » 2mn après je lui ai demandé si elle voulait un autre morceau, elle ne s’est pas fait prier. Elle en a reprit et sa conclusion : « alors moi je préfère la tarte avec la pâte brisée et je préfère quand tu as mis beaucoup de chèvre. Mais c’est quand même pas mal pour des navets. » (euh moi, je ne suis pas du même avis que ma fille, je préfère avec la pate feuilleté….)

Voilà, à vous de voir. Essayez la recette, donnez-nous vos commentaire et si quelqu’un pouvait essayer avec les navets violets ce serait super sympa de nous dire si c’est bon. C’est pour le moment la seule recette qui a réussi à nous les faire manger (à part dans les soupes et pot au feu).