Archives de Tag: potimarron

Brioche à la courge

Par défaut

Brioche à la courge

Une belle courge, non ? Non, je ne parle pas de moi (même si certain pourrait penser le contraire), mais plutôt de ce superbe légume rond et coloré de cette semaine. Alors comme j’en ai un peu ras-la-soupe et mes enfants aussi, j’ai décidé de faire une brioche. En fait la semaine dernière j’ai fait deux brioches à la courge. Le premier matin tout le monde a adoré, Mon fils a juste demandé si c’était à cause des œufs qu’elle était jaune foncée. Le lendemain matin, je lui ai dit qu’il y avait de la courge dans la brioche et là !!! Stupéfaction : « du potiron ? Du potiron ? Non, je ne mange pas du potiron au petit déjeuné haaaaaaa ». Je vous rassure ils l’ont terminé au gouté. Alors voici ma recette :

500g de farine T65 de préférence, 20g de levure (si c’est de la levure en poudre, je dilue un peu la levure avec un peu de lait tiède et de farine, histoire de faire un levain), 80g de sucre, 80g de beurre à température ambiante, 2 œufs, 380g de chair de courge tout juste égouttée, 1cc de jus de citron, 1cc de sel, un peu de lait)

  • Peler, épépiner et couper la courge en morceaux. La faire cuire 20 minutes dans de l’eau non salée. Peser 380g de chair de courge après cuisson égouttée brièvement et la mixer finement.
  • Laisser refroidir la purée de courge.
  • Battre légèrement les œufs en omelette et les ajouter à la purée de courge ainsi que le sel, le citron, le sucre. Ajouter la farine et la levure, bien mélanger (vive le robot !). Pétrir une dizaine de minutes.
  • Ajouter le beurre et continuer de pétrir jusqu’à son incorporation complète. La pâte doit se détacher légèrement du bol.
  • Laisser la pâte lever tranquillement jusqu’à ce qu’elle double de volume, avec un torchon humide (si il ne fait pas assez chaud chez vous, mettre votre pate au four à 30° pendant 20mn avec un bol d’eau). Dégazer la pâte (juste appuyer pour enlever le gaz).

La pâte doit être légèrement collante

  • Déposer la pâte sur un plan fariné, ne pas la retravailler. L’étaler délicatement avec les doigts pour former un rectangle que l’on roule de façon à obtenir un long cylindre. Découper ce cylindre en 4 et déposer les morceaux dans un moule beurré et fariné
  • Laisser lever de 30 à 60 minutes (dans un endroit plutôt chaud et sans courant d’air)
  • Un peu avant la fin de la levée préchauffer le four à 180°.
    Badigeonner la surface avec du jaune d’œuf mélangé à un peu d’eau.
    Enfourner. Comme la pâte est très humide je ne mets pas d’eau dans le four mais vous pouvez le faire.
  • Laisser cuire 30/40 minutes. Au bout de 30 minutes enfoncer une pique en bois qui doit ressortir sèche. Si ce n’est pas le cas continuer la cuisson. Si la brioche colore trop vite la recouvrir avec du papier alu.
  • Laisser refroidir sur une grille. Manger et dites moi ce que vous en pensez…

PS: petit clin d’œil 😉 à Séverine: Le pourpier d’hiver se mange très bien en salade, la laver mais ce n’est pas la peine d’enlever la tige, moi je mets tout dans la salade, j’adore croquer cette petite tige.

Recette du Risotto au Potimarron

Par défaut

Youpi !!!! Une semaine de vacances et de bonne chère (il parait que c’est chère et pas chair, rapport à l’histoire). Cette année je me suis fait inviter, donc j’ai pu profiter de mon temps libre non pas pour préparer le repas de noël pour toute la famille, mais pour faire de la cuisine sans stress, des croissants, le foie gras, les crêpes, les pains au chocolat et me lever tard.

Allez, je vais vous donner une recette que mon neveu à préparé pour Noël, donc je l’ai apprécié gustativement. Allez, il me reste un potimarron donc je tente cette recette de Risotto au Potimarron :

 échalote, oignon, bouillon de volaille, risotto 70gr par personne, potimarron, beurre, sel, crème, parmesan, vin blanc
(1 verre pour 4 personnes)

Éplucher l’échalote et le potimarron. Couper ce dernier en dés.

Dans une cocotte, faire suer l’échalote avec 30 g de beurre et une pincée de sel. Ajouter le potimarron et cuire à feu doux et à couvert pendant 30 min. Ajouter ensuite la crème et le parmesan râpé, puis rectifier l’assaisonnement. Mixer le tout dans un blender pour obtenir un coulis épais.

Éplucher et ciseler le demi-oignon.

Faire bouillir 90 cl d’eau, ajouter le sachet de bouillon de volaille et laisser infuser durant 15 min.

Faire suer l’oignon dans une cocotte avec une pincée de sel et un filet d’huile d’olive, puis ajouter le riz (spécial risotto, Carnaroli ou Arborio) et le nacrer (le rendre translucide). Déglacer ensuite avec le vin blanc sec (c’est là, la touche d’acidité) et laisser réduire. Ajouter le bouillon progressivement (le temps de cuisson est d’environ 15 à 17 min).

Pour terminer, ajouter le coulis de potimarron et rectifier l’assaisonnement.

Ah !  Je sens que mes ancêtres Italiens sont fiers de moi, recette réussie. Un de ces jours je partagerai peut-être ma recette de ravioli aux épinards (à faire craquer les enfants), si vous avez des enfants bien sûr.

Au fait bonne année à tous et toutes !

Bonne fêtes