Archives de Tag: tomates

Faire rougir les Tomates

Par défaut

Tomates – Avant

Tomates -Après

Voilà nous avons des tomates vertes. Alors voici un petit truc pour les faire rougir. Ce n’est pas la peine de leur raconter des histoires osées. Mettez les avec des pommes, poires ou bananes en train de mûrir. Ces fruits dégagent des émanations d’éthylène qui  contribuent au mûrissement des tomates.

Vous pouvez les mettre ensemble dans un sac en papier, moi je les ai mis dans un plat près d’une fenêtre. Après je n’utilise ces tomates que pour faire des sauces, car la chair n’a pas la même texture que si le soleil avait fait son œuvre.

Publicités

Pâtisson au four avec tomates

Par défaut

betta 031

Cette semaine nous avions du pâtisson et quelques tomates, donc la recette de la semaine est le pâtisson au four avec tomates.
(2 pâtissons, quelques petites de tomates, des gousses d’ail, 1 oignon, de l’huile d’olive, sel, poivre, un peu de persil si vous en avez et en plus un peu de parmesan si vous le souhaitez)

  • Préchauffer le four à 190°C
  • Couper le pâtisson en 4, enlever les pépins. Enlever la peau et couper le en morceaux.
  • Mettre les morceaux dans un plat allant au four avec les tomates découpées et un oignon coupé en morceaux.
  • Ciseler le persil par-dessus et vous ajoutez l’ail émincé.
  • Saler, poivrer.
  • Arroser d’un filet d’huile d’olive.
  • Mettre au four pendant 30 à 40mn cela dépend aussi des pâtissons. Remuer de temps en temps.

Mangez!!!!

Astuce : si vous faites un poulet à la broche : mettez les pâtissons coupés en morceaux dans les plats sous le poulet (à mi cuisson de ce dernier) , ajoutez 3 ou 4 gousses d’ail (ou plus , chez nous c’est la bagarre pour prendre l’ail, il n’y en a jamais assez !!). Quand le poulet est prêt servez l’ensemble…

Des tomates hors catégorie

Vidéo

Aujourd’hui, nous proposons une vidéo proposée par Anne, la notre chargée de recettes.

Un petit camée à déguster accompagné d’une tomate… dommage qu’on est hors saison.

bon… bonne vision (en plus c’est assez court)

http://www.ariegenews.com/news-1464-67205.html

Tomates anciennes

Par défaut
tomates anciennes

tomates anciennes

La tomate, depuis son arrivée des vallées andines grâce aux conquistadores, nous en fait voir de toutes les couleurs. Jaune, orange, verte, rouge, noire blanche, rose, bariolée, zébrée, tâchée… Elle peut prendre aussi différentes formes allant de l’allongée, à la biscornue, en passant par l’ovale et la ronde charnue… Tout un poème qu’il est grand temps de ré-apprendre par coeur.

Ainsi depuis quelques temps, les étals des marchands et des cultivateurs se voient repeuplés de tomates aux noms annonciateurs de saveurs inexploitées. La Rose de Berne en est un bon exemple. Encensée par les amateurs pour son goût si doux et parfumé, c’est une tomate très juteuse dont les pieds sont réputés prolifiques. D’une taille normale à grosse, la tomate Rose de Berne se sait assez précoce à la production, et aussi très régulière si semée en avril et plantée en pleine terre au mois de juin.
Ananas
La tomate  » Ananas  » est également en passe de devenir une reine dans sa catégorie. Elle est en effet la plus grosse des tomates oranges et offre aux gourmands une saveur douce et acidulée. C’est une variété assez tardive de plein été (90 jours) qui impressionne toujours les convives lorsqu’elle est servie en grosses tranches. Il existe plusieurs variétés de tomates de type  » ananas « . Elles varient légèrement en saveur les unes des autres, mais toutes ont ce point commun de produire des fruits atteignant régulièrement les 700 grammes.

La Noire de Crimée, est aussi l’une des plus connues grâce à son étrange couleur noir-bordeaux, virant au vert. La chair est sombre et la tomate ronde. Elle est très appréciée des enfants pour son absence d’acidité et sa faible quantité de pépins. C’est cependant un fruit délicat plus sensible à l’éclatement que ses congénères et qui est assez précoce à la récolte. Chaque pied peut produire près de 4 kg!

Il est certaines tomates que l’on n’oubliera pas de sitôt, une fois re-découvertes. Le Téton de Venus est de celles-ci. Pour deux raisons. Sa chair est dense et ses graines peu nombreuses, ce qui reste un point fort pour la dégustation. Mais c’est surtout sa forme ronde terminée par un petit téton qui en fait une des variétés les plus extraordinaires d’aspect. Les fruits produits par ce pied sont assez réguliers et pèsent entre 200 et 300 grammes.

Parmi les tomates les plus sucrées, celles de petites tailles remportent souvent la palme. C’est le cas de la White Rabbit, une tomate cerise blanc-crème à jaune dont la saveur très sucrée et prononcée restera sans aucun doute dans les annales culinaires. De plus, cette variété a une production très abondante qui ne prend fin qu’aux premières gelées.

Dans la catégorie des minis, il ne faut pas non plus oublier la tomate « Orange bourgoin« . Cette  petite tomate orangée de la taille d’une balle de ping pong séduit les amateurs qui recommandent son utilisation en confiture (350g de fruits par pot). Très productive, très parfumée et sucrée selon les gourmands, elle peut atteindre 2 mètres de hauteur !

Quant à la plus parfaite des tomates, tout droit sortie des magazines, elle est incarnée par la « Sophie’s choice« . Une tomate de taille normale (100g), ronde à souhait qui une fois découpée laisse apparaître en son centre une petite croix aux dimensions idéales. Pas une ride, presque insensible à l’éclatement, elle pourrait très bien faire partie des étals de supermarchés avec leurs fruits calibrés. Sauf que… Son goût est bien plus intéressant. Sucré, acidulé, restant longtemps en bouche… Enfin, sa chair est juteuse et son pied très résistant aux maladies.

D’après gerbeaud.com

 

Lotte à l’armoricaine

Par défaut

Ah ces tomates ! superbes..

Lote

Lotte à la tomate

Un régal. Rouge, jaune, ronde, longue, pour tous les goûts. J’ai décidé de mettre les tomates à l’honneur. Mais avec quoi ? Il me reste de la Lotte dans le congélateur, donc aujourd’hui ce sera : lotte à la tomate dit aussi Lotte à l’armoricaine
(1 kg de lotte , d’huile d’olive, un peu de beurre, 3 échalotes, 1 ou 2 gousses d’ail écrasées, 4 ou 5 grosses tomates, 2 cuillères de concentré de tomate, 20 cl de vin blanc ou du cognac, sel, poivre, un peu de piment)

  • Il faut Retirer la peau et découper la lotte en morceaux
  • Ébouillanter les tomates 1 mn pour les peler plus facilement, mais avec celles de cette semaine n’ont pas besoin d’être ébouillanté.
  • Hacher les échalotes.
  • Je farine les morceaux de lotte (ce n’est pas une obligation)
  • Faire revenir le poisson dans l’huile d’olive avec un peu de beurre sur feu vif. Retirer les morceaux  quand  ils sont un peu colorés.
  • Faire fondre les échalotes et l’ail dans la poêle. Mouiller avec le vin blanc et ou le cognac. Ajouter les tomates pelées coupées en morceaux, le concentré de tomates, une pointe de piment. Cuire la sauce au moins 10 mn.
  • Remettre les morceaux de lotte à mijoter 10 mn dans la sauce. Réserver ensuite le poisson au chaud et faire réduire la sauce de moitié (ou pas ). Vous pouvez rajouter de la ciboulette ciselée au dernier moment.

A table !!!!!!!!!